mardi 7 juillet 2020

Adieu Sifu Gabrielle!

Lorsque les médias annoncent la mort de quelqu'un dans des circonstances tragiques, notre réflexe est de penser aux familles, aux amis, amies, aux êtres qui connaissaient la personne.

Et lorsqu'on nous appelle pour nous annoncer que cette personne inconnue des médias est une de nos amies chères, notre monde est dévasté.

Plus encore lorsqu'on lit l'article concernant sa mort. Si impersonnel, aucun nom de personne, comme si cette personne était une inconnue.

Il est vrai qu'elle n'était pas connue des médias, ni de leurs amis et amies. Mais elle était connue par une communauté toute entière.

Et il est rare que les médias accordent de l'intérêt à la diversité sauf si un de leurs membres proteste, victimise, ou alors critique allègrement la société dans laquelle il vit. C'est ainsi.

Or, bien que le reportage soit impersonnel, ce n'est pas n'importe quelle personne qui s'est noyée. C'est une femme très connue des milieux chinois de Montréal. À juste raison.

Sur facebook :
Ce n’est pas n’importe quelle femme! Non! Ce n’est pas n’importe quelle femme qui s’est noyée! Une femme parmi d’autres? Non!

Elle porte un nom.

Elle, c’était Sifu Gabrielle.

C’était un pilier de la communauté chinoise! Une des rares québécoises de souche à autant connaître les membres de la communauté chinoise de Montréal, les familles, les enfants d’ici et d’ailleurs comme s’il s’agissait de sa propre famille!

C’était elle qui était responsable de la Danse du Lion, entre autres, vous savez cette danse bruyante et colorée que nous voyons déambuler pendant les festivités dans le Quartier chinois.
C'est cette troupe de danseurs qui égaye les malades de l’hôpital chinois de Montréal chaque année, pendant le Nouvel An.
Et qui exécute une danse différente sur chaque étage au plaisir des malades.

Elle qui s’occupait des jeunes chinois pour les aider à rééquilibrer leur énergie.

Elle qui était prof de T’ai Chi dans la communauté.

Elle qui parlait couramment le mandarin!

Elle qui était une grande amie de Francine Grimaldi! De Bobby Breton Parisi et de bien d’autres car elle était l’Amie que toutes et tous aimeraient avoir.



Avec laquelle nous avions le projet d’organiser une soirée hommage à Francine après mon retour d’Espagne.

Un ange !

Être auprès d’elle, c’était se retrouver dans une autre dimension. Celle de la vie telle qu’elle devrait être, toute en douceur.

Se souhaiter la bonne année!




Car elle était la douceur incarnée!

Adieu Sifu Gabrielle!


Adieu!







Aucun commentaire:

Publier un commentaire