dimanche 23 septembre 2012

REPÈRES

l'Arbre du voyageur au coucher de soleil 

S’il y a des jours où les points de repères ne sont pas très clairs, c’est bien aujourd’hui.
En lisant les textes d’analyse internationale des quotidiens français et américains, en me fiant sur les Français de ma TL et sur les courriels, rien ne va plus.

J’ai reçu une dizaine de textes à lire ce matin soit via des messages privés sur Twitter soit par courriel. 

Tous ou presque dont le contenu faisait état du même sujet : l’Iran et Israël.
« Une intervention est imminente en Iran », 
Question pour certains, affirmation pour d’autres. 

dimanche 16 septembre 2012

CADEAU DE BONNE ANNÉE 5773

Mon cousin Peter PRADOS, en bleu sur la photo, m'a appelée cet après-midi de Jérusalem pendant que je lisais sur la terrasse les "Lettres à un jeune politicien" de Lucien Bouchard. Un rappel brusque à une autre réalité.

Il avait trouvé la tombe de notre grand-mère Hannah Bibas au cimetière juif du Mont-des-Oliviers à Jérusalem. 
Hannah dont je porte le prénom en hébreu.

Mon cher cousin, chrétien très croyant, à la recherche de ses racines juives, m'appelait pour me mentionner cette photo sur son Facebook et surtout pour me souhaiter Shana Tova! Bonne année!


Peter est le descendant d'Isabelle La Catholique - celle-là même qui a expulsé les Juifs d'Espagne. J'avais découvert cela un jour dans le sous-sol chez son père, mon oncle. 

samedi 8 septembre 2012

TWITTER - LA SECONDE VIE

Je ne suis pas une personnalité publique, ni une artiste, ni une vedette. Je suis une simple citoyenne de la classe moyenne qui gagne sa vie comme conseillère stratégique en communications .

Ceux qui me connaissent personnellement savent que je préfère rester
dans l'ombre, observer ce qui se passe, analyser l'actualité entre
amis et mieux, donner des munitions en privé à ceux et celles qui exercent leur métier sur la place publique.

jeudi 6 septembre 2012

DRAPEAU EN BERNE DANS NOTRE COEUR

Le drapeau est en berne dans notre cœur. Amour, affection et hommage aux techniciens de scène qui propulsent nos voix, notre image et encadrent nos shows. 

A mon fils technicien de son qui, de l'autre côté de l'Atlantique, en attente pour monter un show, suivait le résultat pendant la soirée des élections et m'a écrit en privé sur facebook: "je suis sans voix... " en voyant les images en direct de l'attentat et l'annonce de la mort d'un de ses collègues. 

Aux techniciens, qui sont en arrière-scène et qui permettent aux artistes, vedettes et personnalités publiques, de rayonner et d'être vivants. 

Un nom gravé sur ce drapeau: Denis Blanchette.