jeudi 28 mai 2020

28 mai 2020

Il est 21 h 44 et c’est comme en plein jour. Les vagues sont grosses et deux surfeurs s’amusent. Vous les voyez?

Les ados se promènent sur la plage. Les amourettes seront longues cet été! Nous sommes le 27 mai.
L’odeur du varech remonte plus forte par le passage de chacune des vagues.

C’est vivifiant! Je m’émerveille chaque fois!

Je tente de profiter de ce confinement pour refaire ma vie à l’envers.

Et ça marche!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire