jeudi 7 janvier 2016

Ce sont eux qui étaient Charlie!




C'était bien, il y a un an? Et c'était ensuite il y a deux mois? Puis c'était il y a quelques jours?
Non. Ça ne s'est pas produit uniquement pendant ces bien macabres journées qui nous ont tous laissés en deuil d'une part de nous-mêmes, celle de la liberté de penser et d'exprimer ses pensées à notre manière. 
Les crimes contre la liberté d'expression ont été commis tous les jours en 2015. 
Nous avons aussi basculé pendant les premiers jours de 2016 dans une autre série d'un autre ordre.
Oui. Tous les jours, il y a eu des crimes odieux commis au nom d'Allah; depuis ce triste anniversaire où tous les leaders du monde entier (ou presque) se sont donnés la main pour dénoncer les innommables meurtres commis à Paris contre Frederic Boisseau, Franck Brinsolaro, Cabu, Elsa Cayat, Charb, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignus, Georges Wolinski. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire