mercredi 22 avril 2015

Les Êtres humains sont des animaux très féroces


                                     

On ne sort pas indemne d'un film pareil.

Impossible!

Oui. L'être humain est un animal très féroce.

Les guerres.

Les guerres fratricides.

La terre transformée en un infini camp de réfugiés.

Le choléra.

La privation d'eau, de nourriture.


L'engloutissement.

L'espoir limite de voir la fin!

L'eau si rare... Si RARE!

SI COMMUN! Les enfants qui souffrent.

Le "après moi le déluge".

En quittant la salle de cinéma.






Marquée au fer rouge. A jamais.

Le fer rouge... Sur le CIEL!

Sur le coeur.
Sur la conscience.
Sur l'âme.

Dans la tête!

Pour l'amour des êtres humains.

L'eau... le feu... l'air... et la terre...

 L'empreinte des griffes sur la terre... pour s'y accrocher et la vénérer.



Le fer rouge de la vie!

La vie, à tout prix!!!


Instituto Terra  Le fabuleux projet! Pour clore l'aventure... 


Et terminer au restaurant Robin des Bois parce que le restau soutient les organismes:


Le Chaînon

Le Refuge des jeunes
Chez Doris
Jeunesse au Soleil 
Santropol roulant
Cactus Montréal

et que ce soir, les serveurs bénévoles, étaient la gang de IciMusique Radio Canada et que la personne qui m'a servie est ... l'autre grand-père de mes petits-enfants, Pierre Therrien.


Alors la vie vaut la peine d'être vécue... !


Une histoire sans fin. A répéter. Différemment.

Très différemment! Avec beaucoup de dentelle!


Avec beaucoup de finesse ! Le Sel de la terre...


Le propos si juste!



       

Un juste! Sebastião Ribeiro Salgado

En ce jour de la terre, ce 22 avril 2015... 


Le Sel de la Terre (The Salt of the Earth) est un film documentaire franco-italien-brésilien réalisé par Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders, sorti en 2014. 
Le film a été présenté dans la sélection "Un certain regard" du Festival de Cannes 2014 où il remporte trois prix spéciaux:  Un Certain regard, le Prix du jury oecuménique et le prix François Chalais.

Cinéma Ex-Centris   - Beaubien etc.