dimanche 13 avril 2014

Au nom de la laïcité

Le ministre en Grande-Bretagne est déterminé à sanctionner les écoles où "le conservatisme religieux fait obstacle à l’apprentissage et à une scolarité équilibrée". 

L'obstacle à l'apprentissage de la démocratie pour les enfants, adolescents et jeunes adultes est déjà chez nous, au Québec, par pure partisanerie politique libérale. 

Pourtant nos enfants et petits-enfants auraient mérité cette neutralité. Si mes enfants étudiaient aujourd'hui, je serai encore obligée, comme autrefois, de les envoyer dans une institution privée comme @MariedeFrance qui a décrété la laïcité de l'école. Bravo! 

Quand on peint les mains des enfants "québécois de souche" (et d'autres religions ou d'athées) d'une garderie pour expliquer et signifier le sang du sacrifice du mouton pour l'Aid El K'Bir. Non seulement c'est violent! Mais c'est barbare, comme me l'ont signifié le soir autour de la table mes amies musulmanes qui m'avaient invitée et avec lesquelles je soulignais la fête, moi, la Juive, quand je leur racontais ce dérapage, sous prétexte d'ouverture d'esprit... des musulmanes laïques qui ont été à la Mecque (plusieurs fois pour l'une d'entre elle) et qui ne font jamais fait étalage de leur croyance en public. 

Ni Kippa, ni turban, ni foulard dans nos institutions publiques. Et ce combat contre l'obscurantisme religieux suffit à lui seul d'être mené. Au nom de l'égalité Homme/femme au nom de la laïcité, au nom de la neutralité de l'état. 

POINT! 

Ce combat mérite d'être dirigé encore plus dans nos institutions scolaires! Les Libéraux nous trouveront sur leur chemin, nous les femmes laïques. 

Sur ce, je me prépare à fêter demain Pessah avec mon père, (et ma famille - ma sphère privée) : mon respect des traditions judaïques. 

Nous ne sommes pas trop loin... de ces écoles britanniques...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/04/13/97001-20140413FILWWW00139-gbislamisme-enquete-dans-15-ecoles.php