dimanche 16 septembre 2012

CADEAU DE BONNE ANNÉE 5773

Mon cousin Peter PRADOS, en bleu sur la photo, m'a appelée cet après-midi de Jérusalem pendant que je lisais sur la terrasse les "Lettres à un jeune politicien" de Lucien Bouchard. Un rappel brusque à une autre réalité.

Il avait trouvé la tombe de notre grand-mère Hannah Bibas au cimetière juif du Mont-des-Oliviers à Jérusalem. 
Hannah dont je porte le prénom en hébreu.

Mon cher cousin, chrétien très croyant, à la recherche de ses racines juives, m'appelait pour me mentionner cette photo sur son Facebook et surtout pour me souhaiter Shana Tova! Bonne année!


Peter est le descendant d'Isabelle La Catholique - celle-là même qui a expulsé les Juifs d'Espagne. J'avais découvert cela un jour dans le sous-sol chez son père, mon oncle. 

Deux pages laminées du New York Times accrochées, indiquaient que les descendants d'Isabelle la Catholique vivaient en Louisiane. Leurs noms: Prados. Le nom de famille de mes cousins germains de la Nouvelle-Orléans. 

Comme quoi, il y a de l'espoir dans ce monde pour une réconciliation des peuples. Plusieurs générations plus tard. 

Dans son cas, pas le choix. La mère de Peter est une Abitbol. Ce qu'il ne sait pas encore mon cher cousin Peter, c'est que le père de notre grand-mère Raphael Bibas - notre arrière grand-père était rabbin à Jérusalem et a habité en Espagne vers la fin de sa vie. 

Il y a quelques années, à la recherche de mes racines en Andalousie, j'ai découvert  que notre arrière grand-père avait écrit plusieurs articles sur le dialogue des cultures. 
C'était à Cordoba, pendant que je flânais au hasard des rues que je suis tombée sur le musée séfarade ... la Casa de la Memoria de Al Andaluz, dont l'adresse surprenante est::
Rue Judíos, Esq. C/Averroest. - Ce qui veut dire en français ... Rue des Juifs au coin de la rue Averoes
Averoes étant le philosophe - le théologien islamique et père spirituel de la pensée laïque. 

Merci pour ce cadeau de souhait de Bonne année pour le moins inattendu qui m'a ramenée dans les rues de Cordoba et pour cette surprenante photo de Peter avec un Abitbol inconnu (Hassidim? Loubavitch?) rencontré par hasard dans un parking de cimetière à Jérusalem.

Among over 1 million graves, this man who "happened" to find us leaving the parking lot of the cemetery and who "happened" to be related to my mom's family... Just " happened" to find my grandmother's grave. I sometimes wonder why God loves me so much.